La Président : Emmanuel Renaut, Chef du Flocons de Sel***

Le Flocons de Sel a été créé il y a 20 ans par un jeune Chef, Emmanuel Renaut.

Formé à Paris, il démarre sa carrière au restaurant de l’hôtel Crillon, auprès de Christian Constant, faisant équipe avec, entre autres, Yves Camdeborde. Il rejoint Marc Veyrat à l’Auberge de l’Éridan, qu’il seconde en cuisine durant sept ans. Cette expérience est entrecoupée par un passage chez le Chef Yves Thuriès. Après un séjour à Londres, où il dirige la cuisine de l’hôtel Claridge’s, il retourne vers les montagnes et s’installe à Megève.

Meilleur ouvrier de France et Compagnon du Tour de France, Emmanuel Renaut obtient une deuxième étoile au Guide Michelin en 2006. Il fait également partie des « Grands Chefs » Relais & Châteaux et des « Grandes Tables du Monde ».
En Décembre 2008, il complète son projet en créant un bistrot, un hôtel et un espace détente…
En février 2012, c’est la consécration. En effet, le Guide Michelin décerne une troisième étoile à Emmanuel Renaut et à son restaurant Flocons de Sel. Une belle récompense après toutes ces années de passion et de travail !

En 2017, il prend de la hauteur… La passion pour la montagne et la nature du Chef se retrouve dans son alpage, le Chalet Le Forestier, situé sur les pistes de Rochebrune.
Un chalet plein de charme pour accueillir randonneurs l’été et skieurs l’hiver.

L’interview

Quelles sont les caractéristiques de la cuisine de montagne ?

À la montagne, la diversité des produits est vraiment plus importante que dans les villes  et cela se ressent dans le terroir et dans l’assiette. Nous avons tellement de produits !
Aujourd’hui, la clientèle veut du local, de la racine pour avoir des saveurs, des  amertumes, de la magie dans les plats ! Les gens veulent goûter le sapin, le bois, les ombles chevaliers, toute la richesse que nous avons autour de nous et tout ce que nous avons à faire goûter et à partager.

Pourquoi avoir accepté d’être le Président de Toquicimes ?

J’aime la montagne et c’est une évidence de mettre en avant nos produits, notre richesse. Nous avons tellement de potentiels, de diversité, toute l’année. Il est important de défendre notre cuisine de montagne, quelles que soient les montagnes d’ailleurs.

Quels seront les ingrédients de la réussite de cet événement ?

La réussite de cet événement passe par le partage entre des chefs de différentes montagnes et par la défense de notre environnement. Nous avons la chance d’avoir un environnement sain. Il faut se battre pour le garder et le protéger. C’est à nous, les chefs, de faire vivre les produits locaux. Et nous avons encore beaucoup à faire afin de les pérenniser, pour nos enfants et nos petits-enfants.

Il est important de défendre notre cuisine de montagne.