Le meilleur pâté croûte de montagne

un concours by Toquicimes

Un petit nouveau est venu enrichir en 2020 les rangs des concours culinaires organisés dans le cadre de Toquicimes : le Meilleur Pâté Croûte de Montagne. Réservé aux professionnels des métiers de bouche, ce concours haut en saveurs se hisse sur la table gastronomique internationale, invitant l’élite de la cuisine française à présenter leur création au jury.

Le pâté croûte, un art culinaire médiéval

Au moyen-âge, ce met composé d’un pâté cuit dans une pâte feuilletée constituait une des bases principales de la cuisine seigneuriale tant il permettait une conservation longue. Au fil des années, de nombreuses variantes ont vu le jour notamment régionales, qui diffèrent avant tout par le type d’ingrédients utilisés pour la farce. À ce jour, chaque région décline sa propre version du pâté croûte, et même si sa création n’est pas officiellement attribuée à un territoire particulier, Lyon et l’Ain s’en disputent la paternité.

Un peu dans l’ombre des cuisines françaises pendant quelques années, depuis 12 ans, le pâté croûte a fait un retour remarqué sur la scène internationale grâce au Championnat du Monde, très disputé par l’ensemble des nations. Une grande majorité de gourmets ont vu dans le pâté croûte un retour aux valeurs gourmandes et généreuses, un moment de partage et de convivialité. Une recette gagnante qui assure au pâté croûte la première place sur le podium des terrines d’antan.

Le pâté croûte fait son show

Dépassant désormais les frontières de l’hexagone, le pâté croûte n’en est pas moins en reste sur nos tables, figurant même parmi les incontournables des menus français. Toquicimes propose désormais chaque année le titre du « Meilleur Pâté Croûte de Montagne », qui rallie l’engouement général pour ce classique de la gastronomie française à la paternité alpine de ce met. Ainsi, les candidats, restaurateurs et professionnels des métiers de bouche, ont dû, sous l’œil attentif du jury, utiliser exclusivement des ingrédients locaux pour une recette 100% montagnarde. Mélange des viandes, assaisonnement, champignons, feuilletage… issu d’une recette traditionnelle et pointue, le pâté croûte mérite du temps, de la technique et une bonne rigueur avant de pouvoir révéler tout son potentiel. Chaque réalisation est minutieusement examinée, tant sur le point gustatif qu’esthétique. L’inventivité et l’originalité sont donc de mise pour se différencier et ainsi décrocher la première place de ce délicieux concours, dont le lauréat est directement sélectionné pour les demi-finales du Championnat du monde de pâté croûte qui se déroule à Paris, en vue des finales organisées tous les ans à Lyon.

En 2020 à Megève lors de Toquicimes, c’est Damien RAYMOND, second de l’artisan Daniel GOBET et grand vainqueur du Championnat du Monde de pâté croûte en 2018, qui se saisit de la plus haute marche du podium.

Cette année c’est le chef Tony CAPOCCI des Fermes de Marie qui se hisse au premier rang avec son « Pâté croûte alpin à la gelée aux bourgeons de sapin », suivi par Onita HIROKAZU du Flocons de sel*** et de Roméo GARCIA du restaurant Le Refuge respectivement à la seconde et troisième place du podium.

Les Championnats du Monde de Pâté Croûte

Désormais organisés depuis 12 ans à l’Abbaye Paul Bocuse de Lyon, les Championnats du Monde de pâté croûte sont courus par toutes les nations. Après avoir séduit les chefs cuisiniers, puis les charcutiers, ce concours lancé en 2009 suite à un pari entre amis connaît un véritable enthousiasme auprès des chefs pâtissiers et gagne en crédibilité et notoriété. Ce concours, devenu au fil des ans une institution, rassemble l’élite de la gastronomie et s’impose comme un haut événement de l’art culinaire. Avec des épreuves de sélections aux quatre coins du monde (Asie, Amérique et Europe), puis à Paris, les 12 finalistes s’affrontent sous la surveillance d’un jury remarquable et prestigieux, composé de chefs étoilés et Meilleurs Ouvriers de France.

Invité d’honneur – Ambassadeur de France de la gastronomie – Meilleur Ouvrier de France 2004 (Président du concours)

Frédéric BELLO

Boucherie Bello – Lyon

Catherine BOTTI

Meilleur Ouvrier de France Primeurs – Chambéry 

CHRISTOPHE BOUGAULT-GROSSET

1er Adjoint au Maire de Megève délégué au sport, aux pistes, aux sentiers, à la forêt, à la politique foncière, à l’environnement, au Palais, à la politique de labellisation et au Handicap

STÉPHANE BURON

Le Chabichou – Courchevel – 4 Toques – 2 Étoiles – Meilleur Ouvrier de France

Jean-Rémy CAILLON

K2 Palace, Le Kintessence – Courchevel – 3 Toques – 2 Étoiles

Laetitia GABORIT

Meilleur Ouvrier de France Fromagère

Christophe MARGUIN

Le Président – Lyon –  2 Toques – Président des Toques Blanches Lyonnaises

Camille Perrotte

Pâtissière – Gagnante le Meilleur Pâtissier

Marraine de Toquicimes 2021 – Maison Pic – Valence – 4 Toques – 3 Étoiles

Stéphanie PERNOD BEAUDON

1ère Vice-Présidente région Auvergne Rhône Alpes

Michel roth

L’Hôtel Président Wilson – Genève – 1 Étoile – Meilleur Ouvrier de France – Bocuse d’Or 1991

Benoit VIDAL

L’Atelier d’Edmond – Val d’Isère – 3 Toques – 2 Étoiles    

Guillaume DElMOTTE

Boucherie Bello – Megève (Directeur technique du concours)

merci aux socio-professionnels mègevans qui ont offert les lots suivants :

  • Tote bag, limonadier et masque Toquicimes par Megève Tourisme
  • 1 Panier garni offert par la Coopérative Fruitière en Val d’Arly (Beaufort été, Tomme de Savoie, Fleur de sel à l’ail des ours, Miel toutes fleurs du pays, Confiture de Noël, Bouteille de Chignin Bergeron)
2108_Prix1er
2108_Prix2e
2108_Prix3e
  • Côte de Bœuf Sélection Bello d’une valeur de 100€ TTC