Page 2 sur 10

3e édition | Concours de la Meilleure Fondue de Megève, les candidats se préparent

Le concours de la Meilleure fondue de Megève était de retour pour sa 3e édition. Très attendu des habitués de Toquicimes, beaucoup se sont pressés dimanche 18 octobre sur la place du village pour assister à la grande finale. Avant cela, les restaurateurs avaient rendez-vous pour les pré-sélections samedi 22 août !

Quel plaisir de contempler les chefs mègevans sélectionnés, s’affairer avec concentration à la préparation de leur fondue et les membres du grand jury la déguster.
Qu’ils soient situés au cœur du village ou sur les pistes, cette année, ce sont neuf restaurants de Megève qui étaient prêts à relever le défi !

  • Le Vieux Megève
  • Chalet le Forestier
  • L’Alpette
  • Sur les prés
  • Le Dahu
  • Le Refuge
  • Les Fermes de Marie
  • Le Hibou Blanc
  • L’Alpage

Des recettes authentiques et créatives

Après avoir bien peaufiné leur recette, préparé avec minutie leurs meilleurs ingrédients et répété leurs gestes inlassablement, ils ont présenté au jury, lors des pré-sélections du 22 août, leur interprétation de cette recette emblématique de la cuisine de montagne.
Cette année, le concours mettait en valeur les fondues les plus originales et créatives. Pour départager les candidats, le jury composé de cinq membres, professionnels des métiers de bouche, sous la présidence de MICHEL ROSTANG – Chef de la Maison Rostang – 4 toques Gault&Millau et 2 étoiles Michelin, a concentré son jugement sur des thèmes bien précis comme l’approche gustative, qui rapportait le plus de points, suivie de l’esthétique du contenant et du contenu mais également le dressage et l’attention apportée aux arts de la table.
Enfin, une petite partie du barème était réservée à l’évocation d’anecdotes ou d’histoires particulières à propos de la recette.

La finale a eu lieu dimanche 18 octobre sur la place du Village. Et n’oubliez pas de continuer à vous régaler  des différentes recettes de nos amis restaurateurs !

Megève partenaire prestige de la Team France Bocuse d’Or

Engagée depuis 2018 auprès de la Team France du prestigieux concours gastronomique international du Bocuse d’or, mais depuis toujours pour la promotion des produits locaux, Megève accompagne et soutient le nouveau candidat français Davy Tissot, Lauréat Bocuse d’or France 2019. Sélectionné pour représenter notre pays, il a challengé les autres nations lors des sélections européennes qui ont eu lieu au mois d’Octobre 2020 en Estonie, puis au cours de la finale qui aura lieu en juin 2021 à Lyon.

Un soutien à toute épreuve

Megève s’impose comme la capitale de la gastronomie de montagne grâce à son rendez-vous gourmand et engagé autour des savoir-faire et des métiers de la restauration, Toquicimes, mais aussi de ses chefs étoilés et ses rencontres gastronomiques organisées tout au long de l’année. Lors de la première édition de Toquicimes, Megève décide naturellement d’organiser un déjeuner d’exception dont les fonds étaient destinés au précédent candidat, Matthieu Otto, lauréat Bocuse d’Or France 2017, qui a reçu le prix spécial thème assiette durant les finales 2019.

Forte de ces moments d’exception et de partage, la commune a souhaité intensifier son expérience avec le candidat alors fraîchement nommé Davy Tissot.

plat

De nombreux grands chefs, nous font chaque année l’honneur de leur présence, comme cela a été le cas en 2019 avec la venue de Serge Vieira, chef doublement étoilé et gagnant du Bocuse d’Or en 2005 mais aussi Président de la délégation française.

C’est justement chez Serge et Marie-Aude Vieira que courant juillet, les représentants de Megève ont eu la chance, en tant que partenaire prestige, de se rendre à Chaudes-Aigues (Cantal) dans le splendide Relais & Châteaux Serge Vieira, « Le Couffour » où tradition et innovation se marient pour le plus grand plaisir des amoureux de la nature et du goût.
L’occasion de partir à la rencontre de toute l’équipe et de découvrir un candidat plus que jamais déterminé à défendre la France sur la scène internationale mais également de mettre en avant toute l’importance de la formation et de la transmission d’une passion.

La particularité de ce concours réside aussi dans le fait que les chefs ne sont pas les seuls à viser la statuette puisque d’autres prix mettent à l’honneur la brigade avec des récompenses telles que le prix spécial du meilleur commis ou encore ceux de la meilleure assiette et du meilleur plateau.
Une brigade d’ailleurs pas tout à fait inconnue pour nous puisque le coach technique n’est autre que Thibaut Ruggeri, chef étoilé d’origine mègevanne, qui a obtenu le Bocuse d’Or Monde en 2013.

Lors de cette rencontre auvergnate, le produit principal de l’étape européenne a été révélé. Il s’agit du poisson-chat, véritable challenge pour Davy qui avoue n’en avoir jamais cuisiné. C’est un produit 100% estonien, ceci étant tout le privilège du pays organisateur, qui peut proposer pour la compétition, un produit local.

Une aventure de passionnés

Crée en 1987 à l’initiative du célèbre chef Paul Bocuse, le Bocuse d’Or est une compétition culinaire qui permet à un grand nombre de nations de valoriser la gastronomie de leur pays.
L’épreuve accueille 24 jeunes chefs qui doivent, devant un public exalté, réaliser une cascade de plats dans tous les sens du terme puisque la notation prend également en compte la mise en valeur du met cuisiné. A l’issue de 2 journées d’effort, un jury, composé des chefs les plus réputés, décerne les distinctions des Bocuse de Bronze, d’Argent et d’Or.
Le Bocuse d’Or est considéré comme un rendez-vous d’exception, les heureux lauréats confient qu’il y a réellement une vie avant et après, et la France espère bien remonter au plus vite sur le podium. 

 

groupe Chefs